Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/02/2013

Les créations en cours

Trois créations sont en cours au rythme incertain de la visite des anges :

 

"Les Endormis"

(Contes à dormir debout pour mieux écouter ses rêves)

 

 

l'endormie.jpg

 

A bien chercher, ils sont nombreux les contes dans lesquels l'un des personnages s'endort.

Tentant est alors le fait de chercher ce que cela veut dire et cela, bien sûr, dépend des histoires. Mais dans beaucoup d'entre elles, les personnages qui s'endorment ne font pas que de quitter notre réalité quotidienne : ils entrent -à mi-mots- dans leurs royaumes intérieurs.

Ils ont besoin de cette apnée-là, soit pour se connecter sur leur intériorité la plus profonde, soit pour attendre que "le moment" soit enfin venu...

"La Dame au Bois Dormant" est bien-sûr le plus emblématique de ces contes, et bien évidemment qu'il est dans ce spectacle.

S'y trouvera aussi  son versant "masculin" grâce à un conte intitulé "Le guerrier endormi".

Reste à trouver le troisième qui devra être court, léger et faire office de ponctuation entre ces deux contes, merveilles d'entre les merveilles...

 

 

Mélusine :

(avec Sharon Evans)

 

Mélusine.JPG

 

 

Mélusine est l'un des mythes les plus puissants de notre culture, et pourtant peu ou pas connu.

C'est une histoire qui m'a pris comme un marin est pris par la mer... Elle vient, elle repart... Mais quand "elle est là", impossible de ne pas s'en occuper !

Le texte est écrit, reste l'oralisation et la création des musiques.

La participation de Sharon Evans à ce projet devrait lui donner une dimension certaine...

Pour en savoir un peu plus

 

James B.

Contes et légendes d'un mythe de la musique

 

La vie de James Brown commença comme un conte, continua comme une légende, s'acheva comme un fait divers et se perpétua comme une légende.

Deux ans là aussi que je tourne autour. Là aussi le texte est écrit. Ce sera un conte profond et funky... (si, si !)

09:49 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook