Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/01/2010

La Belle au Bois

medium_livre_p_gaillard1bis.jpg

Patricia Gaillard est, dusse sa modestie en souffrir, une grande conteuse.

Elle m'a appris beaucoup de choses, dont au moins deux essentielles.

Elle vient de sortir un livre intitulé "La Belle aux Bois (et autres histoires)" aux éditions du Pré aux Clercs, qui est un recueil de contes merveilleux : Cendrillon, Le Petit Poucet, Barbe Bleue...

Vous pensez les connaître n'est-ce pas ? C'est sans compter sans le regard profond et érudit de Patricia Gaillard qui en y apportant un éclairage original, symbolique et spirituel réussit la gageure de nous les faire re découvrir comme s'il s'agissait de la première fois.

Je ne peux résister au plaisir de citer quelques extraits de son prologue :

« Le conte merveilleux s’adresse au cœur.

Pour le recevoir, il faut trouver la clef fermant la raison qui règne sur nos vies. C’est un travail difficile que le creusement de nos endurcissements vers nos rêves enfouis qui sont faits d’innocence. Où les avons-nous rangés ?

L’innocence est peut-être ce paradis perdu depuis longtemps, que nous cherchons sans cesse dans tous les bruits du monde alors qu’il repose en nous, patient, silencieux,  inaltérable. Le conte merveilleux nous propose des chemins pour l’entrevoir ».

« Notre plus grand souci de raconteur ne devrait-il pas être de chercher ce que nous sommes capables d’offrir au conte et non ce que nous espérons de lui ? Le conteur est là pour redéterrer sans cesse un secret que l’on croit perdu : l’enchantement »

Patricia Gaillard «  La Belle aux Bois et autres histoires », aux éditions Le Pré aux Clercs (Collection le cabinet fantastique). Extrait du prologue.

Ce sont là les mots d'une enchanteuse qui est pour moi devenue une grande source d'inspiration..

21:40 Publié dans ceux qu'on aime | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook