Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/02/2013

les anciens spectacles pour mémoire

Contes et musiques Yddish (2007)


avec le quintet.jpg

 

Contes et musiques yddish

avec l'orchestre "YDDISHENKO"

Existe aussi en version solo.

Dès 10 ans


Une promenade émerveillée par un collectif de « goys » dans la culture yddish, avec l’ensemble instrumental « Yddishenko ».

Des histoires et des musiques qui selon l’humeur peuvent à la fois vous faire danser, rire ou pleurer. Musiques, histoires, proverbes, création personnelle se répondant et s’enrichissent les unes et les autres.

Et mine de rien, au fur et à mesure, quelques uns des contes les plus beaux de l'humanité...

Ce spectacle est modulable dans sa forme, de 20 mn à une heure trente.

 

Toumdom avec Toumani Kouyaté (2007)

 

a175be40cbc58be7887afa2c47bd2229.jpg
ToumDom
Un spectacle de contes en musiques à deux voix
A partir de 8 ans

 

Toumani Kouyaté, tout comme Dominique Motte, est conteur ET musicien : Goni, sanza, guimbarde et chant pour le premier, guitares (6 et 12 cordes), berimbau et percussions diverses pour le second.

Ce spectacle est avant tout une histoire d’amitié fraternelle. Ils en avaient envie depuis longtemps. Mais, de même qu’il faut longtemps pour faire un fruit, il faut parfois du temps pour que les choses murissent et se construisent.

Ils n’avaient pas envie de cibler un public précis, pas envie de définir à l’avance ce qui allait se passer pendant les répétitions. Ils souhaitaient laisser les choses venir.

Ils avaient envie d’un spectacle simple, sans fioritures et sans effets.

D’un spectacle fidèle à l’amitié qui les lie.

Ils se sont retrouvés en répétition, ont cherché tout simplement ce qu’ils avaient envie de partager et cela s’est fait.

Le réservoir de l’oralité africaine recèle des trésors et des richesses à la profondeur insoupçonnée. Il se trouve qu’à l’intérieur de ce répertoire, ce sont des histoires de sagesse qui se sont imposées. La parole est là parfois pour enseigner en touchant le cœur de l’âme humaine.

 

A l’arrivée, il y a beaucoup de musiques, 5 contes d’origine africaine et un conte d’origine arabe. Ces contes parlent de la nostalgie du premier son du monde (un tambour évidemment), du temps qui passe et des rêves, de la patience à avoir, de la faim, de l’illusion de certains aspects de notre monde, des ombres présentes dans l’âme humaine, de l’amour dans ses aspects les plus profonds et les plus purs…

Il est parfois drôle, parfois émouvant, parfois profond, parfois les trois en même temps.

 

Ce spectacle dure environ 1 heure.

 

 

Un voeu dans la Forêt profonde (2007) :

ae5597760ea2328ac5cee2f2eafdbfcd.jpg

 

"Un voeu dans la Forêt profonde"

Un conte merveilleux du XXIème siècle à partir de 12 ans

"Un Voeu dans la Forêt Profonde" est un peu le second volet du "Rêve de l'Arbre" ou pour le moins son écho. Comme ce dernier,  il alterne trame et histoires de création personnelle avec quelques contes traditionels.

Pour la musique, l'acquisition récente d'une guitare 12 cordes a induit une couleur musicale un peu différente.

Imaginez une promenade un après midi d'hiver. Vous allez vous promener dans une forêt près de votre domicile, et en cherchant votre chien à la nuit presque tombante, vous "tombez" sur une Dame, prisonnière de la glace d'un étang et victime d'un sortilège.

Imaginez, qu'une fois sauvée elle vous offre un voeu, après vous avoir raconté une étrange et belle histoire de broderie qui par la suite vous fera voir le monde de façon bien différente. Pas trois voeux, non, UN voeu, et qu'elle vous laisse une semaine pour le trouver en vous laissant les contacts de personnes qui se sont vues récemment exaucer des voeux.

Imaginer que vous les rencontriez et que vous découvriez que chaque voeu a son revers. Lequel choisireriez vous ?

Jusqu'à ce qu'une histoire, entendue un soir sous un chapiteau di cirque vous donne la clé qui vous déterminera...

C'est un spectacle qui dans un premier temps, parle de ce choix là : que voulons nous faire de nos vies ? Quelles missions nous donnons nous ?

Dans un deuxième, et ce n'était pas conscient au départ mais cela s'est imposé petit à petit, c'est évidemment la question de savoir ce qui se passe quand un homme de notre siècle rencontre son "féminin magique". Rencontre... une fée quoi !

Et dans un troisième enfin, ce conte parle de la possibilité qui nous est offerte d'enchanter nos vies...

Bien évidemment ce sera encore un conte initiatique.

Dans "le Rêve de l'Arbre", il est question d'un homme qui se cherche, de la mort, d'un sage rencontré et du rapport aux ancêtres, à son appartenance familial.

Dans "un Voeu dans la Forêt Profonde", il est question d'un homme qui se cherche, de la rencontre avec une femme de grand savoir, de la vie, de ce que l'on veut en faire, du destin que l'on se choisit, de la lumière que l'on choisit de voir ou de ne pas voir.

Il s'adresse à tout le monde à partir de 12 ans.

D'avoir écrit ce spectacle m'a permis de répondre à la question du voeu. Je sais maintenant ce que je veux réussir dans ma vie...

"Ce conte merveilleux du XXIème siècle alternant trames et histoires personnelles avec des contes traditionnels a subjugué l'auditoire". La Marne.


Goggo Addi A Dit (2003)

(Ce spectacle n'est plus disponible en tournée, mais les histoires qui le composent sont souvent racontées dans le cadre des "Bouquets de contes)


"Goggo Addi A Dit" (dès 7 ans)

Contes Peuls du Cameroum

(adapté de "Une Conteuse peul et son répertoire" de Ursula Baumgardt. Ed. Kartala)

Goggo Addi était conteuse et vivait dans un petit village au nord du Cameroun.

Une ethno linguiste d'origine allemande et vivant en France, Ursula Baumgardt, est allée la rencontrer pour enregistrer son répertoire afin de l'étudier.

Lorsqu'elle se sont rencontrées pour la première fois, Goggo Addi avait plus de 60ans.

Peu à peu une belle histoire d'amitié  filiale s'est tissée entre les deux femmes (Goggo Addi n'avait pas d'enfant et Ursula est bien plus jeune).

Ursula a donc enregistré les 70 contes de son répertoire.

Rentrée en France, elle les a traduits du peul en français, en a fait une analyse érudite et les a publiés sous la forme d'un travail universitaire aux éditions Kartala.

Entre temps, Goggo Addi est décédée.

Un jour, une amie me dit : "tu sais toi qui raconte des histoires, j'ai une amie qui a écrit un livre et habite juste à côté". Elle nous a présentés, Ursula m'a offert son livre et quand j'ai lu les contes j'ai été émerveillé.

Il y avait là, intacts, des choses magnifiques, des trames narratives incroyables, des archétypes très puissants.

J'ai demandé à Ursula si elle était d'accord pour que j'en adapte (avez vous remarqué qu'entre adapter et adopter il n' y a qu'une lettre d'écart ?) et en raconte quelques uns. Elle m'a dit oui. J'en ai adapté et mis en musique quatre. Dont un qui fait partie du corpus de contes qui  ont inspiré le film d'animation Kirikou.

Avant de raconter ces histoires, j'explique toujours que ces contes viennent de très loin. Qu'ils sont passés au fil des siècles par la bouche de centaines de conteurs et par des milliers d'oreilles. Puis, ils sont passés par le livre d'Ursula et puis par moi.

Et je dis toujours, que si Goggo Addi est décédée,  ses histoires, elles, continuent d'être racontées.

Parce que les contes sont plus forts que nos vies.

 

Contes pour Grandes Oreilles et Petites Personnes (2002)

(Ce spectacle n'est plus disponible en tournée)

medium_voiture_rouge.jpg

"Contes pour grandes oreilles et petites personnes"

contes pour les maternels à partir de 4 ans

Quatre  histoires : Alexandre qui s'en va dans la nuit dans sa voiture rouge à pédales, la hyène et le baobab ou de la nécessité de respecter les arbres, pourquoi les lièvres sautent au lieu de courir, un petit garçon qui s'en va sur le chemin et y  rencontre 3 grands loups gris et un grand loup noir…

Quatre petites histoires adaptés aux enfants en maternelle à partir de 4 ans (moyenne section).

Afin de privilégier la qualité de la rencontre, il est possible d'enchainer plusieurs séances (jusqu'à trois) à la suite.

 

La Route du Fleuve (Conte des 1001 Nuits) - 2003

(Ce spectacle n'est plus disponible en tournée)

medium_le_fleuve.jpg

"La Route du Fleuve" (contes des 1001 Nuits)

L'histoire épique et tragique de Janshah

(Dès 7 ans)

"Janshah fils de roi allant par les chemins, Janshah fils de roi n'étant plus sûr de rien"

Ce conte se déroule de la 500ème à la 531ème nuit.

L'année de ses 15 ans, Janshah fils de roi, chassant une gazelle se retrouve sur une ïle inconnue de l'autre côté du fleuve. En retraversant, sa barque est emmené par les flots.

Il ne se doute pas alors qu'il ne reviendrait en son royaume que bien des années plus tard après une longue errance qui, d' îles en îles, de combats en combats, d'épreuves en épreuves, de rencontres en rencontres, le mènera jusqu'à Shamsa et l'amour total, absolu à en perdre la raison.

Une longue quête que la sienne bercée par les arabesques paisibles de la guitare.

Ce spectacle existe en DEUX VERSIONS :

- L'une en solo présentée par Dominique MOTTE,

- L'autre en duo avec le conteur Daniel MOUROCQ. Des contes orientaux  viennent alors s'immiscer dans les mailles de l'histoire.

 

Passeurs de rêves (1999)

'Ce spectacle n'est plus disponible en tournée)

medium_Photo_041.jpg

"Passeurs de Rêves" (dès 8 ans)

conte de Parole et d'Identité

Conte initiatique pour voix, guitare et berimbau.

Ce spectacle est le premier spectacle que j'ai écrit.

A une création personnelle, il intègre deux contes traditionnels.

L'un qui dit que la Parole peut tuer, l'autre qui dit que la Parole peut sauver.

Il conte l'histoire d'un homme qui vit seul sur une ïle, au milieu de la mer.

Un soir, au moment où la lune vient taper sur le carreau de sa cuisine, il fait un rêve dans lequel il marche sur une piste au milieu du désert vers une ville extraordinaire qui deviendra bientôt le théâtre de sa "vraie vie".

Il ne se doute pas alors que c'est le début d'une longue quête qui le mènera à la Parole et à devenir conteur...

Un conte d'initiation qui est sans doute, étrangement, celui qui m'a fait  conteur...

16:25 Publié dans Les anciens spectacles pour mémoire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.